samedi 21 novembre 2015

Pushing the limits tome 2 : Prêts à tout de Katie McGarry



Auteur : Katie McGarry 

Éditeur : Harlequin 

Collection : Darkiss

Cible éditorial : New Adult 

Prix : 14,50 €

Pages : 480 


Résumé :

Ça çommence par un défi, mais le jeux devient sérieux... 
Cheveux noirs, ongles vernis en noirs, piercing et fringues de skateuse, Beth a enterré depuis belle lurette la petite fille blonde et heureuse qu'elle était avant qu son père s'en aille et que sa mère sombre dans l'alcool. Elle traine, vit au jour le jour, prod soin de sa mère et adopte une attitude dure pour se protéger des sentiments... Comme ce jour où le beau Rayan essaie de l'aborder, dans un café. Elle le déteste tout de suite : elle n'a rien, il a tout ; pourquoi s'intéresserait-il à elle ?! 


Mon avis : 

Quand j'ai commencé ce tome, je ne me rappelais plus exactement du tome 1, à part que je l'avais plus ou moins aimé. Donc c'est dans le flou totale que j'ai commencé ma lecture de "Prêts à tout". 

Toute cette histoire tourne sur : elle n'a rien, il a tout, pourquoi s'intéresserait-il à elle ?! On suit donc l'histoire de Beth, qui est une des meilleures amis de Noah et qu'on voit dans le tome 1. Elle m'avait plus ou moin intrigué dans ce tome, donc j'étais plutôt curieuse de le commencer. On en apprend beaucoup plus sur l'enfance de Beth et pourquoi elle est devenue aussi "dure"... On fait aussi le connaissance d'un tout nouveau personnage : Ryan. On ne le connaissait absolument pas dans le premier tome, donc c'est une découverte. Ryan fait partie d'une famille aisée et a tout ce qu'il veut, enfin, ce ne sont que les apparences. Et donc comme le résumé nous l'indique, on va suivre l'histoire de Ryan et Beth... 

Quand j'ai commencé ce livre, je n'avais pas lu le résumé, donc au départ, je pensais que ce livre racontait l'histoire entre Beth et Isaya, mais non... Ça m'a agréablement surprise, car dans le tome 1, la relation entre Beth et Isaya était plutôt ambiguë. Donc dans ce livre, on suit le point de vue de Beth ET Rayan. Le fait que ce tome soit raconté des deux points de vues est vraiment sympa, on voit aussi le point de vue et les émotions de Ryan, et cela rajoute en détail à l'histoire. 

Beth est un personnage assez complexe, on arrive pas très bien à la cerner. On peut voire deux de ses personnalités se disputer en elle : la petite fille blonde regorgeant de joie de vivre et la fille au cheveux noir de jaie, avec un piercing et qui adopte une attitude froide et repoussante pour ne pas se laissait emporter par des sentiments... Au début du livre, elle vit avec une mère alcoolique qui lui reproche le départ de son père. On voit que sa vie a était dure et on ressent de l'empathie pour elle, mais on ne connait pas tous les détails et l'auteur nous les verse au compte goutte. 

Rayan, quand à lui, est un personnage assez doux qui a toujours eu tous ce qu'il voulait dans la vie. Il est populaire au lycée, joueur star dans son équipe de baseball... en gros, la belle vie. Mais ce n'est que la façade de sa vie, un "drame" a secoué sa famille quelques temps plus tôt. Rayan est un très bon joueur de baseball, il joue le rôle de lanceur et tous sportif qui se respecte, à un très gros esprit de compétition et déteste perdre. 

Dans ce livre, j'ai beaucoup aimé le fait que ce soit la fille qui joue le rôle de "Bad boy", c'est assez original que l'auteur ai inversé les rôles, je n'ai pas beaucoup lu de livre comme celui-ci. J'ai beaucoup aimé aussi que l'auteur nous ai énormément développé l'univers du baseball dans ce livre. Je ne connais presque rien à ce sport et c'est vraiment sympa que l'auteur nous parle assez en détail de celui-ci. Ça rajoute quelque chose à la romance... 

Par contre, j'ai trouvé que ce tome trainait un peu longueur, un peu comme son prédécesseur. Je sais pas, j'ai vraiment accroché à ce livre mais j'ai un peu décroché à la fin... 

Donc, j'ai bien aimé ce livre, il est assez original sous bien des rapports. L'écriture de l'auteur est très fluide et se lit très vite. Il traine toutefois un peu en longueur, mais ce n'est pas non plus très gênant. Ce livre n'est pas une simple romance, il parle aussi de sujet bien plus sérieux et nous fait une leçon de vie. Il parle de l'acceptation de soit, du fait de ne pas laisser les autres décider de notre avenir à notre place ou bien de ne pas penser ne pas avoir le droit de recevoir des choses bien de la vie du fait que l'on n'a rien. 



Extrait :

 "- Je ne te laisserais pas partir.
Je clignais des yeux. Comme s'il pouvait m'arrêter. 
- Tu ne le laisseras pas partir. 
- Non, je ne te laisserais pas partir. Tu es mienne et je ne perds pas."


Note : 4/5 

Une lecture légère et original 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire